fr Espace membres & réservation Espace vidéos Blog

Sport et santé : comment éviter les blessures ?

Femme blessée à la main
27 . 06 . 20

Le sport, c’est la santé. Mais une activité non pratiquée dans les règles de l’art peut entraîner des blessures. Elongation, déchirure, rupture… nos tips pour limiter les risques.

Les précautions côté sport
Le pire, pour un muscle non échauffé, consiste à passer d’une phase de repos à un pic d’activité intense. C’est là que le claquage guette. Pour éviter tout risque de blessure, on préconise un échauffement systématique et ciblé sur la zone qui s’apprête à travailler lors de la séance. En complément, une montée en puissance de l’effort s’avère judicieuse afin de favoriser l’adaptation progressive du muscle.

A faire entre les trainings : des exercices de stretching pour assouplir la musculature.

Une routine anti-blessure : l’hydratation
Maintenir une bonne hydratation garantit les performances tout en limitant les risques de se faire mal pendant le sport. Le bon rythme ? Boire avant, pendant et après l’effort. L’eau, de préférence à température ambiante, doit être consommée par petites gorgées afin de limiter tout désordre digestif. La bonne idée : consommer des eaux riches en minéraux pour limiter l’acidité musculaire et limiter les risques de crampes.

Ne pas négliger l’alimentation
Des carences peuvent favoriser les risques de blessures lors de l’effort. Voilà pourquoi on conseille une alimentation équilibrée, variée et adaptée au sportif quand la pratique devient intense. Dans ce cas de figure d’ailleurs, il est préférable de s’alimenter quelques heures avant le sport afin de fournir au corps toute l’énergie dont il a besoin.

Miser sur un sommeil réparateur
C’est quand on dort que le corps se régénère. Les fibres musculaires se réparent et prennent en volume. En complément, le sommeil préserve des fringales qui peuvent survenir quand les nuits sont trop courtes en raison du dérèglement de la sensation de satiété. Le conseil : dormir selon ses besoins (variable d’une personne à une autre) et éviter l’accumulation de fatigue qui rend plus vulnérable aux blessures.

Ecouter son corps
Avis à celles et ceux qui se sont déjà blessés. Parfois, certaines blessures musculaires ont été précédées de douleurs que l’on n’a pas prises en compte. Voilà pourquoi il est bon d’écouter son corps et d’interpréter la douleur comme un signal à prendre en compte pour envisager de réduire son activité physique voire de la surprendre quelques jours.

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
Quand souhaitez-vous être appelé ?