fr Espace membres & réservation Espace vidéos Blog

Fooding : les meilleurs aliments végé pour prendre du muscle

assiette de paëlla
26 . 08 . 20

Croissance musculaire rime avec protéines. Mais qui dit protéines ne dit pas forcément viande. Au menu tendance du bodybuilder version 2020 : les protéines végétales (lentilles, quinoa, tofu) ont la cote.

Lentilles : des légumineuses incontournables
Consommée jadis dans les campagnes presque à chaque repas, la lentille a tout bon ! Dotée d’un taux record en protéines, elle se décline en différentes versions, passant de l’espèce corail (la plus digeste) au spécimen vert du Puy, la plus prestigieuse. Véritable viande végétale, elle jouit en outre d’un taux en fer record.

Un must à déguster chaud, en salade ou mixé sous la forme d’un tartinable de type houmous !

Quinoa : l’or des incas
Ses petites graines contrastées n’ont l’air de rien et pourtant. Rassasiantes, elles affichent une teneur record en magnésium, un minéral essentiel à la contraction musculaire. Evidemment, elles contiennent des protéines en nombre et une composition riche en fibres, minéraux, acides aminés et vitamine B2.

A déguster en salade, accompagné de haricots rouges, de légumes frais ou chaud, en accompagnement et agrémenté de légumes de saison.

Tofu : le soja super star
La réputation de ce lait de soja caillé n’est plus à faire. Cet aliment champion de la protéine végétale remplace la viande chez les végétariens, les végétaliens ou les végans qui y puisent un maximum de bienfaits. Pauvre en lipides, notamment saturés, le tofu aide à lutter contre le cholestérol.

Cet aliment idéal pour fabriquer du muscle existe dans de multiples versions aromatisées, fumées, marinées. On le consomme tel une viande, chaud accompagné de légumes (bio de préférence) et de céréales (complètes évidemment !).

3 aliments sport friendly à connaître
1 – Le gingembre :
avec sa capacité à détoxifier l’organisme et à booster la circulation sanguine, il agit efficacement contre les douleurs musculaires. Le plus : il améliore l’élimination de l’acide lactique qui nous empêche de récupérer après le sport.

2 – Les noix : noix et graines œuvrent activement pour la construction musculaire. Riches en protéines et dotées de bon gras, elles alimentent en outre le corps en fibres.

3 – L’huile de lin : avis à celles et ceux qui rechignent à consommer de l’huile de poisson, l’huile de lin possède des vertus analogues, sans l’odeur ! D’ailleurs, elles s’avèrent particulièrement insipide, ce qui permet de l’utiliser (à froid) comme bon nous semble. Ultra-nourrissante, cette huile possède des effets anti-inflammatoires grâce à une teneur forte en oméga 3.

Crédit photo : Pixabay – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
Quand souhaitez-vous être appelé ?