fr Espace membres & réservation Espace vidéos Blog

Rameur mode d’emploi

Rameurs sur aviron
04 . 07 . 20

Cette machine de guerre appelée aussi ergomètre cible presque tous les muscles du corps tout en stimulant le cardio. Parfait pour se tonifier, perdre du poids et gagner en endurance. A condition de savoir comment l’utiliser !

Etape 1 : adopter une position adaptée sur le rameur
Assis sur le siège coulissant du rameur, on conserve un dos droit et gainé tandis que les pieds se calent dans les sangles. Le serrage, ni trop souple, ni trop ferme, doit maintenir le pied sans gêner ni faire mal. A prévoir : une serviette à poser sur le siège et une bouteille d’eau accessible à proximité.

Etape 2 : on règle la résistance
Première fois ? Si tel est le cas, le plus important consiste à s’approprier le mouvement. On s’entraîne donc à vide pour commencer et sans hésiter à demander une démonstration à un coach. La résistance s’échelonne de 1 à 10, sachant que ramer en conditions réelles s’apparente à un niveau 4.

Etape 3 : on tient bien la poignée
Le rameur se pratique mains en pronation sur la poignée, c’est-à-dire paumes en direction du sol. L’écartement des mains ne dépasse pas les épaules. Bon à savoir : il est préférable de se débarrasser de ses bijoux avant la séance pour ne pas se sentir gêné par une bague trop encombrante.

Etape 4 : c’est parti pour une séance de rameur !
Pour amorcer le mouvement, les fesses doivent se rapprocher des talons tandis que les cuisses se collent au ventre. Les jambes se tendent ensuite lors d’une poussée énergique tandis que le dos se redresse et que les bras se plient. Une fois à l’extrémité du rameur, c’est le mouvement inverse qui se joue, challengeant la coordination puisqu’il convient d’activer d’abord les bras et de terminer par les jambes sur le retour.

Prêt à enchaîner cet effort durant 30 mn ? Le défi est lancé !

Les effets du rameur
Cet appareil fait partie des appareils fitness les plus complets au monde. Grâce à lui, on stimule à la fois la chaîne antérieure, la chaîne brachiale, les abdominaux. Le plus : l’absence d’impact qui rend la pratique du rameur accessible à tous.

Le moins : le côté ultra-répétitif de l’exercice. A pratiquer à plusieurs ou en musique pour éviter de s’ennuyer !

Crédit photo : Unsplash – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
Quand souhaitez-vous être appelé ?