fr FAQ Covid-19 Espace vidéos Blog

Fondue chinoise : nos tips pour la réussir et la customiser

assiette carrée comportant poisson cru et concombre émincé
24 . 12 . 20

Devenue le plat numéro un en Suisse en période de fêtes, la fondue chinoise peut être déclinée de mille manières selon les goûts. Astuces gourmandes et recettes, conseils de préparation, on vous dit tout !

Côté viandes
Que l’on soit plutôt viande blanche ou viande rouge, la chair idéale pour une fondue chinoise doit supporter d’être bouillie et cuite rapidement sans pour autant perdre en saveur. On mise donc sur des filets et bœuf, de poulet ou de porc en fines lanières.

Le truc : congeler partiellement les morceaux pour en faciliter la découpe.
A tester aussi : des boulettes de viande hachée et épicée précuites.

Côté mer
Pour les amateurs(rices) de fruits de mer, rien de tel que des crevettes ou du calmar dans une fondue chinoise ! Pour en faciliter la cuisson, les premières peuvent être coupées en deux dans le sens de la largeur tandis que les calmars se déclinent en rondelles.

Quant au poisson, il se déguste en petits dés choisis dans une chair blanche et bien ferme afin d’éviter qu’elle ne se délite à la cuisson.

Côté végé
Que les végétariens se rassurent, eux aussi ont droit à leur plat de Noël ! A l’instar du poisson, le tofu peut être cuit dans le bouillon d’une fondue chinoise, à condition d’être choisi bien ferme et découpé en petits cubes d’un demi-centimètre.

Côté légumes
La condition pour être élu légume « fondue friendly » ? Offrir suffisamment de solidité pour tenir, une fois cuit, au bout d’une fourchette. Ça n’a l’air de rien mais ce n’est pas permis à tous les végétaux. Parmi les heureux élus, on note :

– le brocoli : on en sélectionne les plus petites fleurs que l’on prend soin de blanchir avant immersion dans le bouillon,
– le chou-fleur : même mode d’emploi que pour le brocoli,
– la carotte : découpée en petites tranches, les carottes offrent un bon niveau de fermeté et surtout, un goût sucré très agréable,
– la citrouille : sa chair douce et fibreuse nous enchante,
– le champignon : qu’il soit de Paris ou en version shiitakes, le champi  fait partie des légumes incontournables.

Côté sauces
C’est bien connu. Sans sauce, la fondue n’est rien. Qu’elles se déclinent à l’orientale, à la scandinave ou à la grecque, les sauces apportent style et caractère à ce plat de fin d’année.

La bonne idée : innover et ne jamais, mais alors jamais, brider sa créativité !

Quelques idées recette pour nourrir l’inspiration :

– sauce pour fondue façon César : mayonnaise maison, jus de citron, moutarde, ail, parmesan, poivre,
– sauce aux fines herbes pour fondue : yaourt, fines herbes hachés (persil ou coriandre ou thym ou ciboulette),
– sauce asiatique pour fondue : huile de sésame, sauce soja, gingembre, ail, piment,
– sauce pesto pour fondue : mayonnaise, pesto (maison ou déjà prêt)…

Crédit photo : Pexels – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×

    Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
    Quand souhaitez-vous être appelé ?