fr Blog Espace membres & réservation

La sophrologie en 4 bienfaits

25 . 10 . 19

Quand on est émotif, stressé ou insomniaque, on peut pratiquer le fitness (aquabiking, pole dance, Bodypump™), fréquenter une salle de musculation et aussi… Tenter la sophrologie ! Cap sur la zen attitude avec le coach sportif.

Sophrologie : une méthode de développement personnel axée sur le bien-être
Mixer les effets conjugués de l’hypnose, de la relaxation et de la méditation, tel est le credo de la sophrologie qui nous promet un regain de confiance en nous et la maîtrise de nos émotions. Objectif : ne plus se laisser submerger par la tristesse, la colère ou parasiter par des idées noires. Du côté de la méthodologie, la sophrologie s’appuie sur des exercices de respiration et de visualisation mentale. Des souvenirs plaisants sont ainsi ravivés durant les séances. Ils nous procurent une sensation de bien-être qu’il est ensuite possible d’activer au besoin. La technique s’adresse aux plus pressés d’entre nous puisqu’elle porte ses fruits généralement à l’issue de 2 à 3 séances. Ses indications multiples en font un outil vraiment polyvalent axé sur le mieux-être.

1/Je suis émotif (ve) : la sophrologie m’apprend à mieux gérer mes émotions
Colère, appréhension avant un examen, peur panique s’emparent de nous dans certaines situations. Parfois, ces émotions fortes nous envahissent et prennent le dessus sur notre volonté, nous faisant perdre nos moyens. C’est là que la sophrologie nous aide. Grâce aux exercices pratiqués en séance, on apprend à se contenir et à gérer le flux émotionnel qui enfle pour mieux le canaliser et éviter tout débordement inconfortable. Précieux pour ménager nos interactions sociales et pour mettre toutes les chances de notre côté !

2/Je suis insomniaque : la sophrologie me réconcilie avec le sommeil
Si dormir peut sembler une activité naturelle, parfois, en période de stress, le sommeil nous joue des tours. Difficultés à l’endormissement, réveils nocturnes altèrent ainsi la qualité de nos nuits qui perdent leur dimension réparatrice. En nous aidant véritablement à relâcher nos tensions, la sophrologie cultive l’art de bien dormir.

3/Je suis stressé (e) : la sophrologie m’aide à me détendre
Certains pratiquent le yoga, d’autres le Bodybalance™. Avec la sophrologie, on apprend à reconnecter aussi le corps et l’esprit pour renouer avec nos sensations. Ce niveau de conscience éclairé s’avère redoutable pour maîtriser les montées de stress.  On se recentre, on respire et… le vilain nuage qui nous coiffait la tête se dissipe. Radical !

4/J’ai du mal à me concentrer : la sophrologie me recentre
Axée sur le recentrage et l’ici et maintenant, la sophrologie nous aide à balayer toutes les pensées parasites du quotidien. C’est le cerveau allégé que l’on retrouve enfin ses capacités à réfléchir, à se poser sans avoir l’impression de zapper en continu. Idéal quand on a la sensation de flirter avec le burn-out !

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Quand souhaitez-vous être appelé ?