fr Espace membres & réservation Espace vidéos Blog

Soin des cheveux et sport : 3 tips hair friendly à adopter

Femme au gym
27 . 05 . 20

Entre les frottements, les systèmes d’attache et la sueur, la pratique du sport (fitness musculation) peut mettre les cheveux à rude épreuve. Nos tips pour conserver une chevelure sublime.

Les effets de la transpiration sur les cheveux
Si la sueur possède des effets positifs sur le cuir chevelu qu’elle alimente en potassium et en calcium, favorisant ainsi la repousse, elle peut toutefois nuire à la qualité de la fibre capillaire. Le sel présent dans la transpiration bouche parfois les pores, bloquant ainsi la sécrétion de sebum qui nourrit les cheveux et les recouvre d’une fine pellicule de graisse.

Résultat : le cheveu se dessèche et se fragilise jusqu’à la casse. Et si vous pensez échapper à ce phénomène parce que vous pratiquez une activité aquatique, ne rêvez point ! Le chlore fragilise les cheveux tout autant que la sueur.

Faut-il laver ses cheveux après chaque séance de sport ?
On entend souvent dire qu’un shampoing quotidien abîmerait les cheveux. Mais alors, comment procéder pour les nettoyer après une grosse séance de remise en forme quotidienne ? On peut imaginer un lavage tous les deux jours à alterner avec un shampoing sec afin d’éviter de trop solliciter le cuir chevelu. Attention toutefois, le shampoing sec a tendance à ternir la chevelure. Bien entendu, côté shampoing traditionnel, on le choisit dans une version ultra-douce conçue pour un usage fréquent et on évite autant que possible le sèche-cheveux qui agresse la fibre capillaire.

A faire aussi : on les attache (tresse ou queue de cheval sur les longueurs, barrette pour les cheveux plus courts ou la frange).

Comment prendre soin de sa chevelure ?
Pour soigner au mieux nos longueurs et leur rendre tout l’éclat qu’elles méritent, on leur offre un masque SOS à raison d’une fois par semaine au minimum. Le must : le laisser poser 20 mn pour bien nourrir les cheveux et leur donner un aspect soyeux. Avant le sport, on songe, pourquoi pas, à les enduire au niveau des longueurs seulement d’une goutte d’huile naturelle bio (coco, jojoba, macadamia, argan) afin de les protéger des agressions.

Les attacher oui mais pas n’importe comment
Attention aux élastiques munis de métal et aux pinces qui abîment les cheveux. Pour les préserver de la casse et leur éviter l’aspect paille tant redouté, on mise sur les élastiques doux, le légendaire chouchou ou encore le bandeau que l’on pense toutefois à bien nettoyer afin d’éviter la prolifération bactérienne !

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
Quand souhaitez-vous être appelé ?