fr Espace membres & réservation FAQ Blog

Sommeil : le retrouver grâce aux bruits blancs

pieds d'un dormeur sous la couette
28 . 10 . 21

Endormissement difficile, réveils nocturnes ou insomnies ponctuelles minent régulièrement vos nuits. Avez-vous essayé les bruits blancs ? Si l’on en croit la presse, ces sons spécifiques auraient le pouvoir de nous propulser sans délai dans les bras de Morphée. Mythe ou réalité… On tranche.

Bruits blancs : de quoi s’agit-il ?
Le vent qui souffle, le bruit des vagues ou le son d’un aspirateur en marche ont un point en commun : ce sont des bruits blancs. Ces sons, dotés de propriétés hypnotiques propices à la détente et à la concentration s’avèrent, selon les experts, « dodo friendly ».

Ils nous préservent des bruits gênants
Constitués d’un mélange d’ondes sonores capables de saturer nos récepteurs auditifs, les bruits blancs auraient pour effet de masquer les autres bruits (claquement de porte, aboiement, crissement de pneu, bruit du voisinage…) susceptibles de gâcher nos nuits. Voilà pourquoi on conseille leur utilisation en cas de difficultés à s’endormir ou de réveils dus à une ambiance sonore perturbée.

A noter : les personnes souffrant d’acouphènes en retirent également un soulagement.

Les appareils à bruits blancs
Il existe pléthore de dispositifs générateurs de bruits blancs. Sans le savoir, vous en utilisez un lorsque, excédé par le bruit de la circulation en ville, vous branchez votre ventilateur afin de masquer les sons qui vous empêchent de vous relaxer. Désormais, de nombreux appareils sont disponibles à la vente. Non connectés, ils vous évitent les ondes potentiellement néfastes des smartphones dans la chambre à coucher. Sans parler de la fameuse lumière bleue, ennemie de nos nuits.

A utiliser avec parcimonie
Pour éviter tout problème d’accoutumance qui nous conduirait à avoir impérativement besoin de notre appareil à bruits blancs pour sombrer dans un sommeil réparateur, il est bon d’en réserver l’utilisation à des cas précis. Période de stress, ruminations ponctuelles, fête dans le voisinage… certains moments nécessitent plus que d’autres une aide à l’endormissement.

5 tips pour améliorer son sommeil
Au-delà de l’utilisation des bruits blancs, un dîner exempt de graisses saturées, de sucres rapides et d’alcool favorise un sommeil de qualité. L’utilisation des écrans quant à elle, doit être évitée avant le coucher.

A faire : pratiquer des disciplines zen de type yoga, essayer la médiation, adopter un rituel (boisson chaude, lecture, exercices respirations) juste avant de se mettre au lit. A chacun la recette qui lui convient !

Crédit photo : Pexels – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×

    Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
    Quand souhaitez-vous être appelé ?