fr Espace membres & réservation Espace vidéos Blog

Fooding : focus sur le rééquilibrage alimentaire

Alimentation saine et rééquilibrage alimentaire

Exit les régimes sévères, les frustrations qui dépriment, les privations qui affament. En 2020, la nouvelle way of life passe par le rééquilibrage alimentaire. Assiette, exercice physique, philosophie… on fait le point sur la tendance.

Quelle différence entre un régime et un rééquilibrage alimentaire ?
A vrai dire, tout distingue les deux approches. Tandis qu’un régime s’appuie sur la privation, l’exclusion de certains aliments ou la consommation du même type d’aliment, le rééquilibrage alimentaire vise un mode de vie plus sain. On commence par redécouvrir les bases d’une bonne hygiène alimentaire tout en apprenant à bouger pour prendre soin de son corps. Le tout, en faisant confiance à son ressenti et en appliquant des règles de bon sens.

Rééquilibrage alimentaire : pour qui ?
Cette nouvelle philosophie du bien manger et du bien bouger s’adresse à tous. Toutefois, celles et ceux qui cherchent à perdre du poids, à se muscler ou à se réconcilier avec leur corps trouveront dans le rééquilibrage alimentaire un allié de choix. Sans compter les personnes qui ont enchaîné les régimes et leurs effets yoyo !

Comment procéder ?
Vous voilà décidé à vous lancer dans l’aventure passionnante du rééquilibrage alimentaire. Bravo ! Plusieurs étapes vous attendent :

1/Comprendre ses propres besoins : selon l’âge, le sexe, le poids, le niveau d’activité, le nombre de calories à ingérer diffère. Le bon réflexe consiste donc à bien étudier son profil avant de se lancer.

2/Privilégier la qualité : le rééquilibrage alimentaire passe aussi par une lutte sans merci contre la malbouffe. Adieu nourriture industrielle, bonjour produits premium. A noter : le fait maison l’emporte à tous niveaux, c’est l’occasion ou jamais de se remettre aux fourneaux (si, si) !

3/Eviter les frustrations : la meilleure solution pour éviter le sentiment de privation consiste à ne pas remplir ses placards de produits diaboliquement tentants. On oublie donc la pâte à tartiner, les chips et autres bonbons dont les sucres et les graisses se logent irrémédiablement sur les hanches, les cuisses et le ventre.

En revanche, on ne se prive pas de certains aliments basiques (huile d’olive ou de colza vierges, fromage, pain complet…). A noter : on mange bon, bien et… à sa faim !

4/Miser sur le sport : associé à une alimentation de qualité, bouger reste la clé d’une bonne santé. Le coach conseille de se lancer sans complexe dans des activités physiques plaisir. Zumba®, aquabike, yoga… peu importe le contenu du cours, la priorité consiste à se faire du bien à l’intérieur comme à l’extérieur ! Et aussi : on écoute son corps pour ne pas trop forcer sur la corde.

Crédit photo : Unsplash – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
Quand souhaitez-vous être appelé ?