fr Blog Espace membres & réservation

La musculation au féminin : 4 choses à retenir

Une fitness girl doit-elle, oui ou non, s’entraîner sur le plateau de musculation pour obtenir des résultats côté minceur ? Le coach des clubs de sport Wellness dégomme les idées reçues.

1/Non, la musculation ne fait pas gonfler
Soyons honnêtes, à moins de pratiquer de manière professionnelle (fréquence, charges, régime alimentaire spécifique), la musculation ne risque pas de développer notre masse musculaire à outrance. Pour tonifier voire galber sans pour autant jouer le volume, on s’entraîne sur la base de séries longues et à l’aide de poids légers ou moyens. La bonne idée pour s’initier aux mouvements : tester un cours de renforcement musculaire de type Bodypump™, Bodysculpt ou Grit™.

2/Oui, la musculation est un atout minceur
En augmentant le métabolisme de base, autrement dit l’énergie nécessaire au bon fonctionnement du corps au repos, la musculation joue la carte minceur. Résultat, plus on a de muscles et plus on brûle de calories. Le must pour perdre du poids : associer effort cardio et renforcement musculaire. Ce cocktail explosif sur lequel s’appuient des concepts de type circuit training permet véritablement de déstocker les graisses. Et pour aller encore plus loin, on teste l’HIIT (High Intensity Interval Training) et son fameux after burn effect grâce à des cours tels que le Grit™ ou le Sprint™.

3/On dit non à la routine sportive
Un muscle doit être mis à l’épreuve pour travailler efficacement et pour se développer. Si on choisit de s’entraîner toujours de la même manière, on habitue notre organisme à l’effort. Il s’adapte et dépense de moins en moins d’énergie. On fuit donc la routine fesses, cuisses, ventre pour cibler tour à tour bas et haut du corps. En prime, on n’oublie pas les bras ni les pectoraux qui nous assurent un joli décolleté. Objectif : façonner une silhouette harmonieuse et surtout ne pas entraîner de déséquilibre fonctionnel.

4/On dit oui à l’échauffement et à la récupération
En matière de musculation ou de fitness, l’échauffement a tout bon. Incontournable pour éviter la blessure, il prépare le corps à l’effort et booste véritablement les performances. Son secret ? Une action de lubrification sur les articulations, un assouplissement des tendons et des ligaments et une meilleure oxygénation des muscles. Indispensable ! Après le sport, une période de récupération permet quant elle de produire du muscle. On s’accorde donc quelques jours de répit pour obtenir des résultats tangibles sur la silhouette. A noter pour les plus accros : si l’arrêt du sport pendant 2 jours vous semble inimaginable, testez des disciplines fitness complémentaires (stretching, yoga, aquagym) pour conserver une activité sportive tout en évitant le surmenage.

Crédit photo : Alain Rico – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Quand souhaitez-vous être appelé ?