fr Blog Espace membres & réservation

Santé : 10 idées reçues à propos du sommeil

Si dormir nous est vital, le sommeil cristallise bon nombre de croyances. Le coach des salles de musculation / fitness Wellness fait toute la lumière sur les préjugés qui entourent la question cruciale du dodo.

1/Le sport (fitness, musculation) aide à mieux dormir : vrai
Pratiqué à distance du coucher, le sport favorise le sommeil. En nous libérant du stress et en nous permettant de nous défouler, il est certain qu’un bon cours de Bodypump™, de pole dance, d’aquabiking ou de yoga nous ouvre une voie royale en direction des bras de Morphée. A condition toutefois de quitter la salle de fitness et de musculation quelques heures avant le coucher. Dormir nécessite en effet une baisse de la température corporelle. A prendre en compte au moment de caser son cours de fitness du soir !

2/Prendre un bain chaud favorise le sommeil : faux
Parce que l’endormissent survient lorsque la chaleur corporelle diminue, prendre un bain chaud avant le coucher risque de retarder l’arrivée du sommeil. Le hic, c’est qu’on a rarement envie d’une douche glacée avant de filer au lit. Le tip du coach : on prend son bain chaud et on en profite pour caler une séance de méditation juste après afin de réviser ses enchaînements de yoga, de pole dance ou de boxing !

3/Manquer de sommeil favorise le vieillissement : vrai
Dormir permet de régénérer les muscles et les cellules du corps. En cas de manque répété, le corps subit des désagréments importants qui affectent l’épiderme, les organes, les muscles… En moyenne et selon les personnes, on préconise une durée de sommeil de 6 à 12 heures. A faire en complément : pratiquer la micro-sieste qui répare dès que l’occasion se présente (transports en commun, pause déjeuner…). Côté sport, pour favoriser la qualité du sommeil, on mise sur des disciplines qui relaxent (yoga, stretching) et qui invitent au recentrage (Pilates).

4/On peut tout à faire dormir debout : faux
Si certains animaux en sont capables (flamands roses/ex), dormir debout s’avère difficilement accessible au commun des mortels. En cause, un fonctionnement interne qui inhibe l’activité musculaire de certaines parties du corps. En effet, le sommeil paradoxal entraîne une véritable paralysie musculaire, nous empêchant de nous mouvoir ou de nous tenir debout voire assis. Qu’on se le dise !

5/Boire de l’alcool aide à dormir : vrai et faux
L’alcool s’apparente à un sédatif de courte durée. Voilà ce qui explique la piètre qualité des nuits qui suivent un repas arrosé. Principaux responsables : les multiples réveils et la diminution de la quantité de sommeil réparateur. Il paraît même que ces effets sur le dodo sont en partie responsables de la gueule de bois au réveil. A éviter à tout prix !

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Quand souhaitez-vous être appelé ?