fr Espace membres & réservation Espace vidéos Blog

Senior : le sport après 65 ans mode d’emploi

2 seniors sur un vélo indoor

Comment s’entraîner après 65 ans ? Quels sont les bénéfices d’une pratique sportive régulière en mode senior ? Le point sur les activités physiques à plébisciter et sur les bienfaits associés !

Les effets du sport après 65 ans et les recommandations officielles
Véritable bouclier contre les méfaits du temps qui passe, le sport, quel qu’il soit (fitness, musculation, running, vélo…) ralentit le vieillissement et entretient les fonctions vitales du corps. Souplesse, densité osseuse, équilibre, poids, pression artérielle, santé du cerveau… la pratique régulière d’une activité physique améliore bon nombre de fonctions des plus de 65 ans tout en préservant le corps de nombreuses maladies.

Le chiffre à retenir : passé 65 ans, l’OMS (l’Organisation Mondiale de la Santé) recommande 150 mn d’activités modérées par semaine.

Des activités sportives pour entretenir la souplesse
Abîmées par la sédentarité et l’avancée en âge, la souplesse et l’amplitude articulaire souffrent particulièrement après 65 ans. Pour contrer les effets du vieillissement, un seul mot d’ordre : bouger ! Des spécialités fitness telles que l’aquagym, l’aquabike, le yoga le tai-chi travaillent particulièrement ces points, prévenant par la même occasion les risque de chute.

A noter : l’action positive du sport contre l’arthrose et les lombalgies.

Quels sports pour affûter l’endurance après 65 ans ?
Deux à trois fois par semaine, à hauteur de 30 mn, les seniors peuvent tout à fait pratiquer un sport d’endurance. Objectif : préserver leurs capacités cardio-respiratoires et leur masse musculaire tout en stimulant les articulations sans pour autant les impacter lourdement. Les cours les plus indiqués pour répondre à ce cahier des charges : la marche nordique, le vélo, la natation.

Quelle intensité adopter ?
Une seule règle en la matière : le ressenti et le bon sens. Avis aux sportifs aguerris, sauf contre indication médicale et ressenti particulier, il est tout à fait possible de continuer à pratiquer vos activités de prédilection. Il en va autrement pour les débutants qui doivent apprendre à connaitre leur corps dans l’effort et adopter un effort progressif afin de ne prendre aucun risque.

Le bon réflexe : établir un bilan médical avant de se lancer pour la première fois ou avant de reprendre après une pause.

Et aussi : si le sport après 65 ans est bon pour la santé, il booste également le moral. Vecteur de lien social, il combat efficacement l’isolement et permet d’entretenir son réseau.

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
Quand souhaitez-vous être appelé ?