fr Espace membres & réservation FAQ Blog

Nutrition : l’igname, un tubercule aux mille bienfaits

11 . 10 . 19

Cet automne, on craque pour l’igname, ce légume méconnu bourré de vitamines et de minéraux. Leçon de cuisine avec le coach.

Igname : entre la pomme de terre et la patate douce
Lorsqu’on croque dans une igname pour la première fois, c’est sa saveur sucrée qui nous vient en premier. Exotique et décliné en de multiples coloris, ce tubercule healthy arrive principalement d’Afrique de l’Ouest où il est cultivé depuis toujours. Côté cuisson, l’igname cuit plus vite que la pomme de terre et se déguste tour à tour en salade, en accompagnement de viande, de poisson ou en potage. Un régal qui se déguste plus volontiers en automne, saison de sa récolte.

Un tubercule à la composition étonnante
Gorgée de vitamines, l’igname contient des vitamines B6, B1 et C tandis que potassium, phosphore, manganèse, fer et cuivre complètent le tableau de ce légume aux nombreuses vertus thérapeutiques. Exactement ce qu’il nous faut pour donner le maximum en cours d’aquabiking, de pole dance ou de Bodypump™ ! Et parce qu’elle est riche en protéines végétales, en lipides, en glucides et en fibres, l’igname offre la garantie d’un apport alimentaire riche, complet et rassasiant. Elle trouve alors toute sa place dans le cadre d’un programme minceur et remise en forme.

Un légume bien-être
Maintenant que nous avons fait le tour de la composition épatante de ce légume du soleil, découvrons ses effets sur notre organisme. Dotée d’un pourvoir antioxydant, l’igname aide à lutter contre le vieillissement cellulaire et prévient les troubles cognitifs en jouant sur notre capacité de mémorisation. Sa richesse en fibres booste le transit intestinal tandis que ses feuilles permettent de lutter contre les hémorroïdes. Autres bienfaits liés à l’igname : l’atténuation des brûlures d’estomac et un réel pouvoir rassasiant qui réduit l’appétit. Avis aux amateurs de plateau de musculation, l’igname favorise la fonction musculaire grâce au potassium contenu dans sa chair ! Enfin, mention spéciale pour son caractère diurétique qui aide à éliminer les toxines.

Comment cuisiner l’igname ?
A la manière de la pomme de terre, l’igname se prête à mille recettes. En gratin, en purée, en croquettes, frite à la poêle, braisée au four ou coupée crue en rondelles pour être dégustée en salade… elle se décline véritablement à toutes les sauces. A savoir : l’igname peut aussi bien faire l’objet d’une préparation salée que sucrée (crêpes, puddings, gâteaux…).

Crédit photo : Freepik – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×

    Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
    Quand souhaitez-vous être appelé ?