fr en Espace membres & réservation FAQ Blog

Sport et anatomie : qui de la graisse ou du muscle pèse le plus lourd ?

Il n’est pas rare qu’après un programme minceur du genre Bodypump™ + CX Worx™ + aquabike, la silhouette se remodèle et s’affine tandis que le poids stagne. Découvrez pourquoi !

La pratique du sport ne rime pas toujours avec perte de poids
Voilà qui est lancé ! Il arrive qu’à l’approche de l’été, on enchaîne les cours de fitness les plus intenses (cross training, Sprint™, Grit™…) afin de perdre ses kilos superflus. Devant la glace et dans les vêtements, le résultat s’impose. La taille s’affine, les cuisses s’affûtent, la silhouette s’élance. Et pourtant. Presque pas un gramme en moins sur la balance ! Et pour cause, les cellules graisseuses sont dotées d’un volume largement supérieur à celui des muscles. Autrement dit, le tissu graisseux, flottant, occupe davantage d’espace dans le corps par rapport au muscle dont la densité supérieure en fait une masse plus ramassée. Résultat : avec le sport, le muscle grignote de l’espace sur la graisse. Le corps s’affine à vue d’œil, on peut perdre plusieurs tailles de vêtement sans que cela ne se voie lors de la pesée.

Graisse VS muscle : question de volume
C’est désormais établi. La graisse s’expanse dans le corps, donnant à la silhouette cet aspect mou et ballonné. A l’inverse, les 600 muscles du corps humain offrent une apparence tonique et ferme. D’ailleurs, prenons pour exemple deux femmes dont la taille et le poids sont identiques. Quand leur pourcentage de tissu musculaire et adipeux diffère, celle dont la masse musculaire est plus importante offre une silhouette bien plus élancée et svelte que celle dont la masse grasse prédomine. Conclusion : à poids égal, la répartition entre masse adipeuse et masse musculaire dessine la silhouette de manière très différente.

Comment faire pour savoir si les séances de sport sont efficaces ?
Si le poids n’est plus un critère déterminant pour mesurer ses résultats, à quoi se fier ? Selon le coach Wellness, l’idéal consiste à jouer du selfie avant, pendant et après. Autre piste : la balance d’impédancemétrie qui calcule la masse aqueuse, la masse osseuse, la masse grasse et la masse musculaire. Enfin, on retient qu’une masse musculaire développée augmente le métabolisme de base, autrement dit le nombre de calories nécessaires pour assurer le bon fonctionnement du corps au repos. Une bonne raison pour continuer à s’entraîner sans se poser de questions !

Quels cours de fitness pour remodeler sa silhouette ?
Pour sculpter la silhouette, on mise tout sur des concepts qui associent effort cardio et renforcement musculaire. Redoutable, ce mix a pour effet de faire consommer un maximum d’énergie tout en boostant l’endurance et en galbant la musculature. A tester : Bodysculpt, Bodypump™, Grit™…

Curieux d’en savoir plus ? Rendez-vous dans votre gym premium Wellness Sport Club à Genève ou à Lausanne !

Crédit photo : Alain Rico – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×

    Êtes-vous déjà adhérent Wellness ?*
    Quand souhaitez-vous être appelé ?