fr Blog Espace membres & réservation

TRX : les bonnes raisons de s’y mettre

Ultra-gainant, le TRX joue le travail en suspension au poids du corps et nous promet des résultats étonnants. Décryptage avec le coach des salles de sport Wellness.

Total Resistance eXercise : un training à intégrer à notre routine fitness et musculation
Avant ou après la salle de musculation, on file sur l’espace fonctionnel du gym pour s’offrir une séance de TRX. Ce système de travail musculaire a été mis au point par des militaires soucieux d’affûter leur corps en pleine jungle. Ça promet ! Suspendues au plafond, deux sangles munies de poignées à leur extrémité nous tendent les bras. Comment se servir du TRX ? Tout simplement en misant sur la suspension au poids du corps. En clair, on pose les mains ou les pieds dans les poignées de maintien et on réalise des exercices de renforcement musculaire en tâchant de conserver l’équilibre. Un jeu sur les appuis se met en place, stimulant tous les muscles stabilisateurs. Sensations inédites garanties !

TRX, le nouveau Bodypump™ ?
Parce qu’il renforce tous les muscles et qu’il peut comporter un volet cardio lors d’enchaînements rapides, TRX possède des points communs avec le Bodypump™, ce concept de renforcement musculaire développé par Les Mills. Toutefois, la grosse différence réside dans un entraînement au poids du corps contrairement au Bodypump™ qui s’appuie sur l’utilisation de charges additionnelles. En outre, TRX affûte véritablement l’équilibre en travaillant les muscles posturaux à chaque figure, un peu à la manière d’un Pilates ou d’un cours de pole dance. Conclusion : pas question de laisser tomber son cours de Bodypump™ pour tout miser sur le TRX. Le bon tip : pratiquer les deux en alternance afin de bénéficier des vertus complémentaires de chaque discipline.

Training en suspension : une silhouette redessinée
Chaque exercice étant pratiqué en suspension et au poids du corps, on teste véritablement ses limites. Avantage du TRX : cet accessoire fitness exige un gainage abdominal maintenu dans le temps. Imaginez en effet la réalisation de pompes effectuées les pieds dans les poignées tandis que les sangles tremblent et qu’on cherche à conserver l’équilibre. Effet gainant assuré ! Et les résultats sont nets après quelques mois de pratique. La silhouette se tonifie, les muscles se dessinent sans pour autant gonfler et l’effet ventre plat du TRX ne se dément pas.

Pour qui ?
Que l’on soit adepte d’aquabiking, de salle de musculation, de pole dance ou de Bodypump™, le TRX peut être pratiqué par tous, à condition d’adapter le niveau des exercices. Pour cela, on joue notamment sur l’inclinaison du corps. Avantage et non des moindres de cette pratique de renforcement musculaire : son côté ludique qui permet de rompre avec la monotonie d’une routine fitness ou musculation déjà établie. Les variations, multiples, autorisent en outre l’alternance de volets renforcement / effort cardio. Un must pour s’affiner et se galber en deux temps trois mouvements !

Enfin, ultime atout du TRX, son côté transportable le rend praticable tout le temps, partout. Un bon point quand on doit s’éloigner de son club de remise en forme pour partir en congés ou en déplacement professionnel et que l’on souhaite poursuivre l’entraînement fitness malgré tout.

Crédit photo : Melbourne – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Quand souhaitez-vous être appelé ?