fr Blog Espace membres & réservation

4 erreurs à éviter quand on se remet au sport pour être au top l’été

Top 4 des fitness faux pas à éviter

La cuisse blanche, lourde et capitonnée assortie d’un ventre-bouée est le lot de beaucoup d’entre nous à la sortie de l’hiver. Alors que l’on commence à trembler à l’idée de l’épreuve du maillot de bain, deux coachs Wellness listent les fitness faux pas à déjouer pour ne pas compromettre les prochaines vacances d’été.

1/Placer la barre trop haut
Se montrer ambitieux et motivé, c’est bien. A condition de rester réaliste. Ce n’est pas dès les premières séances de remise en forme que l’on va affûter sa silhouette. Non, il convient de se montrer patient et de prendre aussi en compte la morphologie de son corps. En partant d’une base concrète, on peut définir un objectif tenable. Dans le cas contraire, c’est la démotivation qui guette. Le tip du coach : en parler à son personal trainer permet d’avoir une vision objective de la situation et de définir ainsi un programme minceur (fitness, musculation) adapté.

2/S’entraîner trop fort
Gonflé par un objectif concret, on se laisse parfois submerger par l’enthousiasme sportif, enchaînant cours d’aquabike, de cross training et de Bodypump™ à raison d’une séance par jour. C’est trop ! Une reprise, pour être fructueuse, doit se faire progressivement. Objectif : éviter de choquer et de stresser le corps qui risque de donner rapidement des signes de faiblesse. La bonne fréquence ? Commencer par deux séances de remise en forme hebdo et attendre au moins trois semaines pour en ajouter une. Là encore, on n’hésite pas à demander l’avis d’un professionnel du sport.

3/Se contenter du cardio-training
Des années que l’on entend dire que seuls les efforts d’endurance (vélo, course à pied, rameur) portent leurs fruits côté minceur. C’est faux et archi-faux. Toutes les études récentes prouvent qu’une activité de renforcement musculaire pratiquée en parallèle (Bodypump™, Bodysculpt, Grit™…) favorise la perte de poids. Et pour cause, l’augmentation de la masse musculaire a pour effet de booster le métabolisme de base. Résultat : on brûle des calories y compris au repos. Le rêve !

4/Oublier le rôle de l’alimentation
Les chiffres sont édifiants. L’hygiène alimentaire jouerait un rôle prédominant (de l’ordre de 80 %) dans l’atteinte d’un objectif physique esthétique. En clair, pour gommer ses capitons, on associe rééquilibrage alimentaire et aquafitness (aquabiking, aquagym), RPM™, Sprint™ ou CX Worx™.  La bonne idée : faire un tour sur les réseaux sociaux pour y débusquer les recettes healthy des papesses du fitness.

Crédit photo : Unsplash – Textes : Skom.

Retour
Partager sur
Message envoyé
×
Quand souhaitez-vous être appelé ?